Insomnie #6

Veille.

Veille et laisse son visage bleuir le ciel ouvert, sa peau couvrir la ville entière, son souffle poudrer tout ce que tu vois, sa vie donner à ton insomnie une raison. Veille. Ne dors pas. Dehors c’est la même rengaine nocturne des lèvres qui se séparent. Dehors c’est le même spectacle que tu as laissé loin derrière tes carreaux. Veille et laisse sa présence, encore une fois, combler le champ des corps déposée entre elle et toi. Douze cent mille âmes vives blessées sur le soleil. Douze cent mille gisants grisées par la poudre et la cendre de leur propre souffle. Combien de temps reste-t-il avant qu’il ne te reste plus rien à sauver de toi-même ? Combien de temps encore avant que tu perdes le désir même de te sentir vivre et respirer comme un mort ? Veille. Ne dors pas. Impossible de fermer les yeux sans être plein de ce qu’il faut oublier. Alors veille, puisqu’il ne te faut ni rêver ni penser à rien. Continue d’alimenter de mots ce qu’il te reste de nuit à passer. Douze cent mille fantômes donnent à tout ceci un sens. De toute façon, elle respire et c’est la seule chose dont il faut être certain. Ne dors pas. Veille à ce qu’il n’arrive rien au monde pendant que tu le peux encore. Si cela doit passer par des lignes mauvaises, qu’importe, puisqu’il ne te faut songer à rien d’autre. Douze cent mille visages clos par une même ombre. Veille. Veille et ne dors pas. Impossible de dormir avec eux. Impossible de laisser tes yeux clos. Impossible de ne plus rien voir et de penser, encore et encore, à ce qu’il te faut oublier. Veille. Ne dors pas et laisse sa peau couvrir la ville entière, son souffle brûler ce que tu vois. Laisse son visage bleuir le ciel ouvert et les murs et les toits. Veille. N’écris rien. Ne dors pas.

Publicités
Cet article a été publié dans Prose. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s