Archives mensuelles : septembre 2014

Contre-jour

[…] rien moins dense que la chair des dehors rien que lumière ou étoilement d’ombres et rien moins donné à mes yeux que ce que je sais être là derrière mes murs de verre et qui y apparaît qui y … Lire la suite

Publié dans Projet, Prose | Laisser un commentaire