L’Âge d’Or [III]

00-grandcentralnycc

*

Il faisait nuit sur le quai B de la gare. Les néons jaunes eux-mêmes ne diffusaient que de l’ombres et les étoiles que de l’obscurité. Monsieur Deladieux attendait, la mine plus sombre encore que la nuit. Quelle heure le prochain, demanda-t-il au contrôleur qui passait, quelle heure pour le prochain ? 23h47, Monsieur. Il était 23h43. Monsieur Deladieux ne s’en souvenait pas, mais trente-deux ans auparavant, lorsqu’il avait fui, avec son père, son pays d’origine, il avait pris le train de 23h38 au départ de P. et la nuit d’alors était semblable à cette nuit d’automne, elle avait le même goût de ferraille et de peur, les mêmes lumières obscures plombaient le béton gris d’une fausse clarté. Il faut croire que les trains de nuit sont toujours des trains de fuite. Ils doivent tenir de là leurs allures de fantômes et leur splendeur spectrale. Monsieur Deladieux regarda sa montre qui affichait 23h45. Il n’y avait plus rien faire, pensa-t-il pour se rassurer, il n’y avait qu’à partir. Il n’y croyait rien, mais sous son aspect froid, il était poète et avait un don particulier pour s’inventer des histoires et s’y lover, au chaud, comme dans un nid. Il y aurait certainement eu quelque chose de plus à faire et de toutes les options qui s’ouvraient à lui celle de partir était la pire, mais Monsieur Deladieux aimait les fictions et elles le lui rendaient bien. Loin vers la gauche une nouvelle étoile venait d’apparaître et grossissait rapidement. Ils étaient deux, en plus du contrôleur, à attendre sur le quai B et la bruine donnait une allure résolument fantomatique à la scène. Le train s’arrêta, faisant apparaître devant Monsieur Deladieux la porte de la voiture. Il faisait nuit tout autour de Monsieur Deladieux, et tout autour de la nuit il y avait cette porte rouillée de train. Il n’y avait plus rien à faire, murmura Monsieur Deladieux une dernière fois avant de monter dans la rame.*

L’Âge d’Or [IV]

Publicités
Cet article a été publié dans Projet, Prose. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’Âge d’Or [III]

  1. Ping : L’Âge d’Or [II] | Omphalos

  2. Ping : L’Âge d’Or [IV] | Omphalos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s