Tempêtes

tempc3aate-adc3a9ral_piot-1-590x391

Il y a en toi des tempêtes anciennes, des orages chargés d’un temps que tu as voulu oublier et qui se déversent soudainement sur le monde, des moussons cachées derrière ton dos, enfermées dans tes mains et au fond desquelles nous ne sommes rien – silhouettes brumeuses, âme trempée, passants – ou si peu de chose, qu’il est à peine nécessaire de nous donner un nom, que nous désigner c’est déjà en faire trop. Il y a en toi une mer muée en une unique vague immense, en un unique raz-de-marée qui n’en finit plus de te noyer et au sommet duquel tu as édifié un refuge qui est aussi une prison, à l’aplomb du soleil, sous des lunes pliées en deux, et où tu te donnes entière, comme si ta présence ne comptait pas, comme si ce n’était pas de toi dont il était question, comme si tu voulais paraître fantôme, disparaître dans ton propre océan. Il y a en toi des souvenirs de pierres rouges et tu descends une rivière, des souvenirs de saules tendues entre ces pierres, de branches nouées aux étoiles d’un ciel assez haut pour te contenir. Partout, tu crois que ta mémoire t’attend, qu’elle n’est pas une ancre enfoncée derrière toi, mais qu’elle t’a devancée, que tu t’y rends encore, que tes pas te mènent là où tu as commencé et que tu retrouveras un jour l’orange et la cannelle, le givre mordant des pavés de la place, les grandes rues où le monde entier passe, nos mains et les marronniers, et tout ce que tu voudrais perdre mais que tu suis comme ta trace.

Publicités
Cet article a été publié dans Prose. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s