Archives mensuelles : février 2017

Insomnie #13

La poésie est l’unique manière d’assumer le silence de ce qui est beau. Mais elle prend si vite l’aspect du mensonge et de la tricherie. Il me paraît presque impossible d’écrire sans dépouiller les choses de la vérité qui les … Lire la suite

Publié dans Prose | 1 commentaire

L’éboulement

Adviens cœur crépusculaire : chaque jour comme un éboulement. Viens, couvre nos villes de grisailles, déplie nos rues pour faire paraître la noirceur qui s’y cache ; toutes nos traces semblent être faites pour être piétinées. Décore les places de notre lâcheté … Lire la suite

Publié dans Prose | Laisser un commentaire

Fragment #11 – Les aulnes

« Ne crois pas sortir de ton obscurité sans colère. Je te vois, couteau ouvert vers le soleil, trahir par ton sourire tout ce que tu voudrais aimer. En ville, tu passes sur les fenêtres comme une comète traquée, fuyant le … Lire la suite

Publié dans Prose | Laisser un commentaire

Les noyées

Je voulais hier trier ma nuit et mes noyées. J’avais cessé de rire depuis longtemps et tu marchais loin au-devant de moi, souviens t’en, la nuit blême, le néant, l’œil blanc du ciel sur les toits. Et toi engloutissant la … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire