Archives mensuelles : juin 2018

L’orange

Être attendu quelque part hier Rendu au rendez-vous manqué Être qui attend quelqu’un qui est passé Qui était là qui ne l’est plus Être révolu qui n’a pas voulu à temps Mais qui veut encore refoulé à la porte Comme … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Journal #5 – Le pressentiment

Il est des écritures inauthentiques, des tricheries. Parfois, en lisant Valery, me vient l’idée que tout est peut-être faux – et tout l’est, nécessairement – et qu’au fond le poète n’a jamais rien vécu sinon son poème même, sinon l’invention … Lire la suite

Publié dans Projet, Prose | Laisser un commentaire

Journal #4 – Le ciel de Bourges entre la gare et chez soi

Ciel nocturne immense en rentrant chez moi. Je vais sous les ciels comme rien. Comment fait-on ? Tous les soirs nous croisons des images qui devraient être définitives, des images qui ne devraient laisser place à rien d’autre. Mais non, nous … Lire la suite

Publié dans Projet, Prose | Laisser un commentaire

Déserteur

il était dit que nous retournerions sur nos pas déserteur d’une armée qui ne va pas au combat troupe qui n’a pas fait la guerre que nous retournerions à la terre arpenteurs, géographes de lieux déplacés chercheurs de l’axe singulier … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Journal #3 – Ce qu’il reste de Walden

La forêt de Walden n’a pas été perdue. La croyance selon laquelle la vie urbaine rend l’homme insensible aux arrière-mondes me semble être une opinion fausse, une passion triste. Les villes et les foules ont un pouvoir obscur qu’on néglige … Lire la suite

Publié dans Projet, Prose | Laisser un commentaire

Journal #2 – Les révélations

Il m’arrive de comprendre brutalement la ferveur religieuse. Les révélations n’ont pas, comme on le pense, la violence des flashs lumineux. Elles sont tendres, douces, elles passent invisiblement devant les yeux. Je dis parfois que je ne crois ni en … Lire la suite

Publié dans Projet, Prose | Laisser un commentaire

Insomnie #29

l’espérance de l’amour est la pire des idées, quand elle vient on veut écrire, mais l’envie manque la tristesse déborde personne ne vient la solitude n’est ni un couteau planté ni une écharde ni rien elle ne tranche pas la … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire