Archives mensuelles : août 2018

Insomnie #32

J’aspire à la peste brulante des collines de Giono. Aux langues clouées aux fenêtres. Maladie courante des jours de fièvre d’été Où l’on touche à ce qui jamais ne fut Et ne sera jamais. Je crois aux chimères et aux … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Héloïse – p.1

« Le carnaval commence chaque matin à six heures et ne se termine pas. Une suédoise avant-hier lisait Tzara pendant le passage du cortège et j’ai embrassé approximativement ses mains, ses seins, sa bouche. Elle aurait été mon amante si je … Lire la suite

Publié dans Projet, Prose | Laisser un commentaire

Insomnie #31

Il est une tristesse qui n’en est pas une et qui nous dépasse. Nous sommes, dans le soir, couvert d’une histoire qui ne nous appartient pas et qu’on enlace comme on enlacerais n’importe quel étranger qui passe. Escher, Fulcanelli, Warburg … Lire la suite

Publié dans Prose | Laisser un commentaire

Insomnie #30

j’appareille, depuis l’enfance, des navires qui partent des quais de mon imagination vers la nuit noire autrefois je confondais la pelouse et une jungle le gravier et la ville le lampadaire aux étoiles j’allais sur la pointe des pieds en … Lire la suite

Publié dans Poésie | 2 commentaires

Les mains sales

De quoi mes mains ont-elles été salies ? Qu’ais-je enfermé dans mes paumes ce jour-là face au palais du Rhin ? A l’est menaçait du ciel jusqu’au le sol la Théologie. C’était la première fois et le premier matin. Trois bosquets fleurissaient … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

L’appartement de la rue Pierre Loti

L’abribus d’en bas brille comme un tableau d’Hopper. Les phares rouges des cargos éclairent à peine la rade. Les murs verts paraissent noirs à cette heure. Il est rare de quitter les choses en les regardant assez. Demain je pars … Lire la suite

Publié dans Prose | Laisser un commentaire

Déserteur

peut-on perdre en dix jours le pouvoir de reconnaître son visage ? les mains passent en chemin sur des joues étrangères qui sont nôtres peut-on partout être avec quelqu’un que l’on ne connait pas le matin et le soir dormir … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire