chercher à ne pas comprendre

chercher des manières de ne pas comprendre en buvant sa bière alors que notre façade se teint d’étoile et de la mauvaise fumée des restaurants ouverts de la rue de Paris

rue bondée d’olives grasses et de gâteau de sucre épais semblables à cette glace de Macondo boutiques devant lesquels s’agglutinent des hommes démasqués peloton d’exécution rieur qui dévorent des pâtisseries bourdonnantes de mouches aveugles et de hanches

l’exécution sommaire de l’hiver attendra encore quelques heures me dis-je puisque le gel d’avril a décidé d’anticiper sa récolte et de battre les bourgeons chauds et de les humilier

le soir gris s’accouple bêtement avec les feuilles rachitiques des platanes où les pigeons viennent s’observer et chier sur les passants

moi j’écoute une musique fabriquée de déchets pétillements d’oiseaux froids gargouillis semblables à ceux que font les tombes crevées par les gaz les feux follets

je retourne deux heures en arrière sur la place autour de laquelle tournaient semblables aux aiguilles d’une montre qui n’indiquerait pas l’heure deux nettoyeurs habillés de vert bleu hommes que nous observions en lisant le « cube pur de la nuit » que les pages de Roubaud découvraient

plus tard je suis sous un nuage noir encre crachée par le poulpe du soir animal régulier qui déverse quotidiennement sur Paris un même panache d’ombres nettes pour fuir vers le ciel quelque part

contre moi ma vie est blottie au-dessus des artères perpétuellement fluides de la ville que je connais maintenant de mieux en mieux

chercher à ne pas comprendre alors que l’on vit sous la botte monstrueuse d’une conscience habitée de frayeurs au pied du fragile barrage qui retient les eaux boueuses de l’enfance

chercher à ne pas comprendre quand ce qui n’est pas compris semble me détenir je veux dire me retenir geôlier d’une prison à ciel ouvert

Cet article a été publié dans Prose. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s