Graisse brûlée

graisse brûlée. odeur de graisse brûlée. nappe de graisse brûlée. table de bois souillé. balançoires. parents d’une tristesse infinie. d’une tristesse noire. l’ennui s’allonge sur leur visage. la longue saignée du sommeil qui vient. dix dernières années passées à dormir debout. raconter l’histoire des animaux. justifier le ciel. son bleu. ses étoiles. orage à faire peur toutes les nuits de la semaine. cauchemar répété.

la vie traine ses années. le temps de crasse et de sable mêlé. lymphe jaunâtre du soleil l’été. orange froissé des platanes. se souviennent-ils quand ils étaient inattentif. l’innocence conservée jusqu’à trente ans. rendue aux hurlements. donné à l’enfant en cadeau. je te donne mon apaisement : prends, garde-le pour toi.

parc. vieillesse du sol crasseux. grilles fendues des racines. gobelets de café sec contre le bas des vitrines. moisissure. arc poli des bancs de bois vermoulus.

la ville disqualifiée refoule. hasard des murs peints. fritures. glace du poissonnier qui coule dans les rainures du bitume qui fendille. banderille au cou de l’animal urbain. signature.

Cet article a été publié dans Prose. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s