Ce n’est pas la même chose

Ce n’est pas la même chose, l’orage, que d’être triste ou que d’être abandonné. Ce n’est pas la même chose d’écrire dans le silence ou d’écrire dans l’étouffé. Ce n’est pas pareil d’avoir le message rangé dans sa poche ou posé sur sa langue, de mâcher les billets doux ou bien de les cracher. Comment écris-tu puisque ce n’est jamais la même chose ? S’il t’arrive de parler à voix haute, souvent, c’est aussi dans ton ventre, dans ton cœur, dans ta tête que la parole va se nicher. Rien. Ce n’est pas la même chose d’être sur le point de le dire ou de l’avoir nommé. Ce n’est pas pareil la tempête ou la poussière qui se soulève.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s