Conjugaison du chagrin

La conjugaison du chagrin s’apprend
Par à-coups et soubresauts.

Les déclinaisons des verbes du chagrin.
Les terminaisons nerveuses des verbes du chagrin
S’apprennent lentement.

Lentement la grammaire de la douleur
Dans le corps par arrachement
Et dans l’esprit par déplacement
S’imprime.

C’est par répétition que nous mémorisons
La syntaxe de la peine.
Le hasard n’y est pour rien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s