Archives de l’auteur : Aomphalos

L’inexploré

les pays qui n’ont jamais été autrement qu’en rêve disent tout et je voudrais rêver je ne sais pour quelle mémoire j’écrirai ni pour quel deuil ou pour quel commencement la fin du monde aura lieu depuis longtemps et je … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

La dette II

Reposer son visage avec l’espérance D’avoir été aimé, cela ne suffit pas. Il faut vivre. L’âge d’homme commence Quand l’on commence à compter. Mais la joie n’est plus alors Qu’un crédit que l’on doit rembourser Et l’on craint de devoir … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

La Dissertation [VII] – Isis

La Dissertation [VI] Isis était voilée. Un drap – blanc peut-être – couvrait son corps de statue. Son corps, d’ailleurs, n’était rien qu’un morceau de bois, qu’une souche, qu’un fragment de pierre à peine dégrossi placé au centre d’un temple … Lire la suite

Publié dans Délirium | Laisser un commentaire

La Dissertation [VI] – Voiler la face

La Dissertation [V] Se voilà la face : cacher son visage, ses yeux, tenir le réel à une distance respectable, faire bien attention. Souvent, je crois être devenu incapable de ressentir quoique ce soit sans avoir, tout en même temps, le … Lire la suite

Publié dans Essais, Projet | 2 commentaires

La dette

  Je crois avoir une dette à régler, mais c’est faux. Il n’y a ni dettes ni change à donner. Pas d’épreuves à passer ou De tristesse à transformer en joie. Je crois lourd le désir ramassé dans mes bras, … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

La marée

Mon appartement subit des marées. Il ne s’emplit pas, il se noie. Gorgées de choses, idées jetées un peu partout, au hasard, idées laissées en tas ou trainantes sur les meubles : impossible de lutter contre cette lente ascension. Les semaines … Lire la suite

Publié dans Prose | Laisser un commentaire

La Dissertation [V] : L’aveuglement

La Dissertation [IV] Au fur et à mesure l’écriture devient un nouveau primat et l’obsession d’écrire confine à la paresse, à l’apathie. Il devient alors si simple de confondre le désir de dire et le refus d’exister. Régulièrement, l’idée d’un … Lire la suite

Publié dans Essais, Prose | 1 commentaire