Archives de l’auteur : Aomphalos

Mors

Mors au soleil Les hauts arbres vont se baisser Le vent ira la bouche pleine Dire aux vieux le temps qu’il fait Les volets claqueront contre la plaine Des hommes passeront entre les blés Œillères à la beauté sauvage Du … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Journal #6 – Chez soi

Ne se sentir chez soi nulle part. Toutes les rues, toutes les villes, tous les appartements déracinés du premier territoire où nous avions vécu, seul endroit où la vie est possible. Des odeurs et des voix, parce qu’elles nous sont … Lire la suite

Publié dans Projet, Prose | Laisser un commentaire

L’orage

à la joie comme à la mer comme à l’eau pêcheurs ramasseurs de pierres et de coraux coureurs luminés d’éclairs gris-clairs et dorés tous vont passer ainsi qu’au défilé carnaval de noyés sortis d’affaire vêtement mouillé pour seconde peau couvert … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

3:49

3:49 – Il va de la nuit comme de la nausée. depuis trois heures La nuit remue a été posée et je vais du bureau à la fenêtre sentir ce que ma nuit a à me promettre et ce qu’elle … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

L’orange

Être attendu quelque part hier Rendu au rendez-vous manqué Être qui attend quelqu’un qui est passé Qui était là qui ne l’est plus Être révolu qui n’a pas voulu à temps Mais qui veut encore refoulé à la porte Comme … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Journal #5 – Le pressentiment

Il est des écritures inauthentiques, des tricheries. Parfois, en lisant Valery, me vient l’idée que tout est peut-être faux – et tout l’est, nécessairement – et qu’au fond le poète n’a jamais rien vécu sinon son poème même, sinon l’invention … Lire la suite

Publié dans Projet, Prose | Laisser un commentaire

Journal #4 – Le ciel de Bourges entre la gare et chez soi

Ciel nocturne immense en rentrant chez moi. Je vais sous les ciels comme rien. Comment fait-on ? Tous les soirs nous croisons des images qui devraient être définitives, des images qui ne devraient laisser place à rien d’autre. Mais non, nous … Lire la suite

Publié dans Projet, Prose | Laisser un commentaire